Travailler pour le client vous apporte le succès !

Par Jean-Pierre Lauzier

Vous travaillez avec des clients, des collègues, etc. Obtenez-vous le succès désiré dans vos interventions ? Quel impact obtenez-vous lorsque vous traitez avec ces personnes ? Positif ou négatif ? Pouvez-vous dire si vous faites grandir ou diminuer l’estime de soi de vos interlocuteurs, de vos clients ?

Travaillez-vous pour vous ou pour votre client ? La réponse à cette question reflètera votre niveau de succès. Plus les émotions que vous provoquez chez les autres sont positives et profondes, plus vous êtes prédisposé à obtenir du succès dans vos interventions.

Générer des émotions négatives chez les gens 

Si votre interlocuteur reste indifférent à l’égard de ce que vous lui communiquez ou, pire encore, ressent du malaise, de l’agressivité voire de la répulsion à cause de vos propos ou de la façon dont vous vous exprimez, vous ne pourrez atteindre votre objectif de réussite. C’est une évidence, direz-vous. Mais savez-vous toujours ce que vous dites ou faites pour susciter ces réactions négatives ? Si la réponse est non, voici ce qui peut l’expliquer – et ce sur quoi vous pouvez travailler pour vous améliorer et améliorer la relation.

Une telle réaction est souvent occasionnée par le fait que vous désirez d’abord satisfaire votre égo en vous rehaussant, que ce soit consciemment ou non. Même si vous ne démontrez aucune agressivité envers cette personne, le seul fait de parler de VOUS, de VOS exploits, de VOS produits, de VOS réalisations, entraîne et occasionne, en général, un irritant désagréable et par le fait même une émotion négative. En portant l’accent sur vous, vous communiquez à votre client que vous êtes plus important que lui ; il en ressort inévitablement pour le moins déçu.

Lorsque vous travaillez pour VOUS, vous ne pouvez que générer ce type de réaction.

 

Générer des émotions positives chez les gens

Lorsque vous travaillez pour LE CLIENT, vos propos et vos actions visent sa satisfaction, son bonheur, sa réussite, afin qu’il se sente plus heureux, plus confiant et plus en paix. Cela se fait à travers des paroles et des actions authentiques, justes et sincères dont le but est d’aider l’autre à se dépasser et réaliser ce qu’il désire. Vous travaillez pour le client lorsque sa satisfaction passe avant la vôtre, lorsque vous pensez à son bien-être avant le vôtre.

Penser d’abord au client ne signifie pas que vous devez réaliser ses désirs à votre propre détriment. En fait, vous effectuez ce qui vous passionne en rendant service au client, à la collectivité ou à l’organisation pour laquelle il travaille, de façon à lui apporter une plus grande valeur. Les émotions positives que vos actions suscitent sont le critère de réussite de votre intervention.

Instinctivement, l’être humain est tenté de satisfaire son égo. Parfois, des gens ont le sentiment de se faire exploiter lorsqu’ils donnent beaucoup aux autres. Il est vrai que certaines personnes profitent de la bonté des autres, mais elles représentent une minorité de gens ; d’autre part, il ne faut pas être bonasse, ce qui attire certainement les exploitants. On peut reconnaitre ces personnes après une ou quelques interventions. Si cela vous arrive, ajustez votre intervention en conséquence.

Mettez votre énergie sur les besoins et préoccupations des clients pour répondre à ceux-ci et créer ainsi des émotions positives à votre endroit. Et n’oubliez pas : celui qui juge de la qualité de l’aide n’est pas celui qui donne, c’est celui qui reçoit. Si vous ne prenez pas le temps de réfléchir et d’écouter les besoins des autres pour mieux y répondre, vous ne récolterez pas l’abondance dont vous rêvez.

Il est difficile de mettre notre égo de côté quand nous cherchons un équilibre entre la satisfaction de nos propres besoins et celle d’autrui, mais une chose est certaine : la majorité des gens qui vivent de l’abondance agissent de manière à faire grandir l’estime de soi des autres plutôt qu’à satisfaire un égo qui, de toute façon, demeure éternellement insatisfait. Les organisations et les employés qui dégagent un sentiment sincère de vouloir aider chaque client en lui apportant beaucoup de valeur et qui génèrent de ce fait des émotions positives sont ceux qui réussissent le mieux.

Quand vous rencontrez un client, demandez-vous : « Qu’est-ce qui est le plus important pour moi, obtenir une bonne commission ou faire avancer mon client afin qu’il soit plus heureux et qu’il réalise ses objectifs, ses rêves grâce aux produits ou services que je peux lui offrir ? » Si votre objectif est d’abord et avant tout de faire avancer le client, vous n’aurez plus besoin de vous soucier de vos commissions, car elles augmenteront toutes seules et de façon importante.

Jean-Pierre Lauzier
Expert-conseil, formateur et conférencier en vente, mise en marché et service à la clientèle
Auteur du livre: « Le Coeur aux ventes »

JPL Communications inc.
info@jeanpierrelauzier.com
www.jeanpierrelauzier.com
450 444-3879