Bâtir un modèle de vente gagnant

Avez-vous un modèle de vente gagnant et efficace ?

En tant que représentant ou entreprise, disposez-vous d’un système de vente qui vous permet d’acquérir de façon continue des clients potentiels ou des projets avec vos clients actuels? Et lorsque vous rencontrez un prospect, avez-vous une approche de vente étape par étape qui vous donne un taux de succès de 75 % et plus?

Si vous ne répondez pas à ces questions par un OUI ferme, c’est probablement que vous n’êtes pas certain d’avoir une méthodologie solide. Un faible pourcentage de représentants et d’entreprises possède un système de vente efficace et répond immédiatement OUI à cette question. Il est fort probable que votre système de vente n’en soit pas vraiment un et que vous faites surtout de l’improvisation.

Cette improvisation vous a quand même permis de bien gagner votre vie jusqu’à maintenant, mais si vous sentez que votre travail est de plus en plus difficile et que les clients sont de plus en plus exigeants, c’est peut-être que votre approche impromptue ne vous permettra bientôt plus d’obtenir le succès du passé.

En entreprise, tous les départements possèdent des procédés et des systèmes pour améliorer la performance et l’efficacité, que ce soit pour la production, la comptabilité, les achats, etc., mais pour la plupart d’entre eux, il n’y en a pas dans le département des ventes. Oui, on a des systèmes de CRM pour l’administration des ventes, mais aucun outil ou système pour aider le représentant à établir un haut niveau de confiance avec le client ou pour l’aider à raccourcir les cycles de vente. La plupart du temps, il est en mode d’improvisation.

Le problème avec l’improvisation, c’est qu’il est difficile de s’améliorer d’une rencontre à l’autre. Bien sûr qu’il y a évolution, mais cela est très long. Ce qui est malsain avec cette façon de faire, c’est que chaque fois que vous perdez une vente, vous générez du stress, vous dormez mal, car vous vous demandez ce qui a bien pu se passer, ce que vous n’avez pas vu, etc. Il est extrêmement difficile de construire et d’avoir une croissance solide dans de telles circonstances. Pour progresser, il faut une structure de vente gagnante qu’on bonifie et améliore constamment, sans quoi, c’est le jour de la marmotte.

Votre système de vente doit comprendre deux volets :

  1. Le premier est votre méthode pour générer des clients potentiels ou des projets. Combien de projets avez-vous avec vos clients actuels et combien de clients potentiels avez-vous? Est-ce que ce nombre est suffisant pour réaliser vos objectifs? Est-ce vous qui trouvez ces projets ou ces prospects ou sont-ce eux qui vous trouvent? Quel est votre plan d’action que vous appliquez avec rigueur et régularité pour générer de nouvelles affaires? Etc.
  2. Le second concerne votre méthodologie pour mener à terme un projet ou acquérir un nouveau client avec un taux de succès de 75 % et plus. Quelles sont les étapes que vous devez effectuer pour réussir à acquérir un client? Combien de rencontres client devez-vous réaliser? Quelles sont les étapes à suivre lors de chacun de ces rencontres? À qui devez-vous parler chez le client? Quand envoyez-vous votre proposition? Est-ce que vous utilisez un langage client dans vos communications? Que faites-vous pour augmenter la valeur de votre offre? Etc.

Si vous n’avez pas de plan de match précis et systématique par rapport à ces deux volets, il vous sera très difficile de réussir.

Dans le monde des affaires d’aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de se différencier de la concurrence avec les caractéristiques de ses produits et services, surtout quand tout le monde dit que ce qui les distingue des autres est la qualité de leur service! L’approche client est un élément-clé dans le succès des entreprises. Alors, ne perdez plus de temps et développez votre propre modèle de vente gagnant qui vous apportera des résultats positifs sur une base régulière.

Pour en savoir plus sur cette approche, consulter nos 8 capsules vidéos sur : ChaineYoutube

Nous vous invitons à visionner la première capsule du modèle de vente gagnant

Bonne réflexion !

Jean-Pierre Lauzier
Expert-conseil, formateur et conférencier en vente, mise en marché et service à la clientèle
Auteur du livre: « Le Coeur aux ventes »

JPL Communications inc.
info@jeanpierrelauzier.com
www.jeanpierrelauzier.com
450 444-3879

Sous le même thème

Quoi faire pour attirer des clients
, , ,

Quoi faire pour attirer plus de clients ?

Lorsque vous communiquez avec un client pour lui vendre vos produits ou vos services, que ce soit en personne ou par l’intermédiaire d’une publicité ou d’un média, de quoi parlez-vous? Que lui présentez-vous? Vos services/produits? Votre performance? Essayez-vous de le convaincre que vous êtes la meilleure personne avec qui faire affaire? Lui proposez-vous toutes sortes de solutions afin qu’il en choisisse une? Supposons que vous vendez des forfaits de création de sites web. Comment présentez-vous votre offre aux clients? Leur montrez-vous toutes vos créations? Parlez-vous de vos succès avec d’autres clients? De la beauté de votre conception web?
, ,

Comprenez-vous «vraiment» les préoccupations de vos clients?

Dans le contexte économique d’aujourd’hui, la plupart des gens et des entreprises n’achètent pas en fonction de leur besoin. Avez-vous vraiment besoin de ce nouveau téléphone cellulaire? De cette nouvelle paire de souliers? De prendre ce verre de vin? De changer votre voiture aux trois ans? Vous serez tentés de me dire oui. Cependant, en y réfléchissant deux fois, il est fort probable que vous me répondrez non. De plus, les besoins semblent augmenter en fonction du revenu disponible d’une personne ou d’une entreprise. Est-ce que l’entreprise pour laquelle vous travaillez achète tout ce dont elle a besoin?
Faites valoir vos idées
, , ,

COMMENT FAIRE VALOIR VOS IDÉES ?

Souvent, lorsque nous avons l’occasion d’exprimer nos idées et de les faire valoir, nous nous mettons émotivement dans une position d’attaque, surtout si nous réagissons aux idées de quelqu’un d’autre. L’expression « défendre ses idées » a, selon moi, une connotation plus négative que celle de les « faire valoir ». Elle réfère à une lutte, une guerre qu’on s’apprête à livrer. Et c’est malheureusement le cas. On se met la pression de convaincre les autres, de gagner leur attention, leur approbation. Cette attitude est un piège : nous nous braquons, alors nous écoutons moins les autres et nous les amenons conséquemment à moins nous écouter.