Devenez un leader performant

Par Jean-Pierre Lauzier

Un leader aide les gens à se responsabiliser quant à l’atteinte d’un objectif commun dans une synergie de groupe. Que vous soyez un patron, un parent, un coach, un politicien, ou que vous occupiez toute autre fonction qui vous positionne à l’avant-scène, vous avez un rôle de guide à assumer. Dans la vie comme en affaire, être un leader est une chose. Être un leader performant en est une autre.

Un leader performant doit être capable d’amener les gens à se dépasser afin d’obtenir le maximum de résultats sous un minimum de supervision. Trop de dirigeants utilisent une approche de «gestion d’activités» plutôt qu’une approche de «gestion de résultats». La différence entre les deux se situe dans la responsabilisation et l’engagement de l’employé envers la réalisation des résultats anticipés. Dans le but d’amener l’employé à être responsable, le meneur doit expliquer en profondeur et à plusieurs reprises les raisons pour lesquelles il prend telle ou telle action. Lorsque des décisions sont prises par la direction et que les motifs derrière celles-ci sont bien communiqués, l’employé prendra ses propres décisions sans avoir besoin de recourir constamment au patron lorsqu’une situation inhabituelle survient.

Un leader performant est celui qui aide à développer la confiance chez les gens afin qu’ils deviennent plus autonomes et qu’ils choisissent les meilleures options en fonction des résultats collectifs désirés. Malheureusement, beaucoup de chefs d’entreprises demandent indirectement aux employés de laisser leur cerveau à la porte avant d’entrer au travail et de le reprendre à la sortie.

Les trois qualités requises pour devenir un leader performant 

1- Établissez et communiquez clairement vos objectifs
Si vous voulez que les gens vous suivent, vous devez savoir où vous allez. En tant que leader, vos objectifs doivent être faciles à comprendre et mesurables. Ainsi, les gens sous votre responsabilité pourront évaluer les buts à atteindre et sauront où ils sont rendus à tout moment dans le processus.

Après avoir fait connaître vos objectifs, vous devez déterminer et communiquer les raisons qui ont motivé leur mise en place. Faites une liste des cinq raisons les plus importantes pour lesquelles votre équipe et vous-même devez actualiser ces buts. Plus vos raisons sont fortes et solides, plus vos chances d’atteindre votre cible sont grandes.

2- Utilisez une communication rétroactive

L’important est ce que les gens comprennent et retiennent de votre message, et non ce que vous dites. Beaucoup de leaders tiennent pour acquis que le fait de l’avoir dit une fois, ou même deux fois implique automatiquement que les membres de l’équipe ont compris le message et qu’ils vont tous agir en fonction de ce que vous leur avez communiqué. Il est de votre devoir de vérifier le niveau de compréhension chez les gens sous votre direction. Souvenez-vous que les bons chefs interrogent beaucoup et réitèrent leur message en s’assurant que chaque fois, il est présenté d’une façon différente, et ce, jusqu’à ce que la compréhension de l’interlocuteur ait été captée à 100%.

3- Soyez un modèle par vos actions

Le leader performant est un exemple non seulement dans ses paroles, mais surtout dans ses agissements. Les actions produisent un effet beaucoup plus fort que les mots. Vous aurez toujours plus des difficultés à être un bon meneur si vos actions ne sont pas en parfaite harmonie avec vos paroles. Les gens sont hésitants à suivre un dirigeant qui demande aux autres de faire des choses qu’il ne peut accomplir lui-même. Les valeurs auxquelles vous croyez et que vous avez établies doivent d’abord être vécues par vous, sinon vous serez considéré comme un imposteur. Si vos actions ne vous positionnent pas comme un exemple à suivre, vous vous engagez dans un combat sans fin avec vos subalternes.

Votre rôle en tant que leader demeure la pierre angulaire de la réussite, dans votre entreprise, dans votre famille ou votre une équipe. Votre capacité à faire travailler les gens d’une façon qui soit performante doit amener la synergie de groupe vers la réalisation d’un objectif commun.

Devenir un excellent chef est un apprentissage quotidien et permanent. Même si certaines personnes ont de meilleures prédispositions pour devenir un bon meneur, on ne naît pas leader, on le devient. Appliquez-vous donc chaque jour à améliorer les trois qualités citées plus haut et, assurément, tôt ou tard, vous obtiendrez de la part de votre équipe des résultats exceptionnels.

 

Bon leadership!

 

SUR LE MÊME SUJET

Régularité, ténacité et constance pour réussir!

Comment obtenir « l’équipe de rêve » en vente

Jean-Pierre Lauzier
Expert-conseil, formateur et conférencier en vente, mise en marché et service à la clientèle
Auteur du livre: « Le Coeur aux ventes »

JPL Communications inc.
info@jeanpierrelauzier.com
www.jeanpierrelauzier.com
450 444-3879