Que 30 secondes pour faire bonne impression

Développer de nouveaux partenariats d’affaires et trouver des clients potentiels est essentiel à la prospérité d’une entreprise. Un des moyens d’y parvenir est le réseautage. Or, lorsque vous vous présentez, vous avez peu de temps pour susciter l’intérêt de votre interlocuteur et vous imposer à lui comme expert dans votre secteur professionnel. Le défi : vous faire valoir en moins de 30 secondes, sans perte de temps, sans mots superflus. Pour ce faire, la présentation de votre image professionnelle (elevator pitch) doit être efficace et percutante.

La présentation de votre image professionnelle doit être suffisamment brève pour être livrée en 30 secondes ou en une minute, selon l’activité à laquelle vous participez. C’est en quelque sorte votre carte professionnelle, ce qui résume le mieux votre offre de produits ou services. Étant donné que vous répéterez très souvent cette présentation, lors de rencontres avec de nouveaux clients, d’activités de réseautage ou encore au téléphone, il est préférable d’y réfléchir à deux fois et de la rendre conforme au message que vous souhaitez faire circuler.

Une fois qu’elle est structurée, il vous faut apprendre à la dire avec aisance et conviction. Commencez à la répéter à voix haute devant une horloge en vous chronométrant. Si vous dépassez le temps que vous vous étiez alloué au départ, il faudra revoir certaines phrases et les restructurer ou encore, voir si vous devez éliminer de l’information. Attention toutefois de ne pas parler plus vite pour tenter de tout dire. Vous allez étourdir votre interlocuteur et perdre son intérêt à coup sûr. Le débit est aussi important que la présentation. Lorsque votre texte entre dans les temps, exercez-vous à le réciter devant un miroir, comme si une personne se tenait devant vous.

Pourquoi est-ce important de susciter l’intérêt de l’autre en 30 secondes?

Parce que l’esprit humain prend de huit à 60 secondes pour se forger une opinion lorsqu’il rencontre une nouvelle personne. Gustav White l’a déjà bien résumé : « Vous n’aurez jamais une seconde chance de faire une première bonne impression ». Dans ce court laps de temps, notre cerveau cherche à classer les nouvelles informations qu’il obtient. C’est en effet un réflexe inné que de catégoriser chaque nouvelle donnée pour savoir si c’est menaçant ou, au contraire, attirant.

Paraître sympathique et sûr de soi est donc essentiel chaque fois que vous vous présentez. De plus, une fois que notre cerveau analyse les impressions, les émotions qu’il a reçues, il lui est très difficile de faire marche arrière. Voilà pourquoi la première impression est si importante.

Les 3 axes essentiels de votre message

Quels sont les objectifs qu’il vous faut atteindre avec la présentation de votre image personnelle?

1.Vous identifier afin de vous faire connaître en tant qu’individu;

2.Positionner clairement votre entreprise et les produits ou services que vous offrez;

3.Établir votre crédibilité afin de rendre cohérentes votre attitude et vos paroles.

La présentation de votre image personnelle en quatre étapes

Étape 1Susciter la curiosité
Regardez la personne dans les yeux et assurez-vous d’avoir son attention quand vous lui parlez.

Étape 2Vous identifier
Dites clairement, sur un rythme posé, votre nom, le nom de votre entreprise et votre fonction. Éliminez tout le superflu. Allez droit au but. Exemple : Jean Tartenpion, Les experts de la moppe, directeur de l’approvisionnement.

Étape 3Établir votre positionnement sur le marché
Expliquez quels sont les bénéfices de votre service ou vos produits avant même de les énumérer. Exemple : J’aide les entreprises agricoles à protéger leurs récoltes et leurs biens, à travers des produits d’assurance spécifiques à leurs besoins.

Étape 4Créer un lien et passer à l’action
Dites où on peut trouver votre produit ou comment fonctionne votre service afin de faciliter la prochaine étape. Selon l’objectif que vous visez, cette étape différera. Que désirez-vous? Qu’on se souvienne de vous? Obtenir un rendez-vous ou une information?

Créer un lien avec la personne et poursuivre la discussion? À vous de jouer.

Les 7 caractéristiques-clés d’une bonne présentation :

Clair – Concis – Concret – Imagé – Passionné – Naturel – Personnel

Laissez votre énergie et votre passion se transmettre à votre interlocuteur. Ils sont garants du succès de cette rencontre. Réussir à résumer qui vous êtes, ce que vous faites et ce que vous pouvez apporter à l’autre en quelques secondes est un art qui s’apprend et se pratique.

Bonnes rencontres!

Annie Bienvenue
Formatrice, coach et conférencière en communication
Collaboratrice de JPL Communications inc.

info@jeanpierrelauzier.com
www.jeanpierrelauzier.com
450 444-3879

Sous le même thème

, ,

Réussir un premier contact avec un prospect en temps de crise

Le premier contact avec un client potentiel est primordial. Dans le contexte de la pandémie actuelle, il importe de se souvenir que beaucoup de gens et de directeurs d’entreprises éprouvent des sentiments d’insécurité et qu’ils ont, pour certains, des difficultés financières importantes. Comment communiquer professionnellement avec vos prospects dans ce contexte pour qu’ils veuillent faire affaire avec vous?
, , ,

COMMENT FAIRE VALOIR VOS IDÉES ?

Souvent, lorsque nous avons l’occasion d’exprimer nos idées et de les faire valoir, nous nous mettons émotivement dans une position d’attaque, surtout si nous réagissons aux idées de quelqu’un d’autre. L’expression « défendre ses idées » a, selon moi, une connotation plus négative que celle de les « faire valoir ». Elle réfère à une lutte, une guerre qu’on s’apprête à livrer. Et c’est malheureusement le cas. On se met la pression de convaincre les autres, de gagner leur attention, leur approbation. Cette attitude est un piège : nous nous braquons, alors nous écoutons moins les autres et nous les amenons conséquemment à moins nous écouter.
Confiance du client envers un vendeur
,

Comment établir, chez le client, un haut niveau de confiance lors d’une entrevue de vente?

Vous est-il déjà arrivé, à la suite d’une rencontre avec un client, d’avoir la sensation de ne pas avoir été capable d’établir un solide climat de confiance et que, pour cette raison, ce dernier n’a pas acheté de vous? Si vous répondez par l’affirmative, croyez-vous pouvoir faire quelque chose pour améliorer la situation? Certains répondront qu’ils ne peuvent rien y faire et que la chimie ne passe tout simplement pas, mais je ne suis pas d’accord avec cet énoncé parce que, la plupart du temps, vous pouvez faire quelque chose pour augmenter ce niveau de confiance.